menu Menu
place8 Allée des Bleuets - 91410 DOURDAN
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > 6 Conseils pour bien réussir la rentrée et atteindre vos objectifs

6 Conseils pour bien réussir la rentrée et atteindre vos objectifs

Le 04 septembre 2018

Après ce break estival, il faut maintenant reprendre le travail, l'école,... et souvent nous profitons de la rentrée pour faire un bilan et décider de changer des choses dans nos vies : avoir une meilleure alimentation, perdre du poids, faire du sport, arrêter de fumer, de stresser, changer de travail....

Mais pour beaucoup, au bout de quelques semaines, envolées la motivation et les bonnes résolutions ... et même si votre vie ne vous satisfait la routine reprend le dessus.

Myriam Diotallevi, hypnothérapeute à Dourdan, vous donne quelques conseils pour bien préparer cette rentrée et mettre toutes les chances de votre côté pour amorcer des changements durables et positifs dans votre vie

1er Conseil : Posez-vous les bonnes questions


Comment voulez-vous réussir votre vie, si vous ne savez pas clairement ce que vous voulez ?

Cela peut paraître évident, néanmoins 56% des français n’ont aucun but précis dans leur vie. Souvent, les gens savent ce qu’ils ne veulent pas, mais ils sont incapables de répondre à la question « qu’est-ce que vous voulez dans la vie ? ».

Imaginez que vous alliez au restaurant et que vous dîtes au serveur, au moment de passer commande, « je ne veux surtout pas de poisson, je n’aime pas ça ». Très bien, vous ne mangerez pas de poisson parce que vous avez clairement affirmé que vous n’aimiez pas cela. Mais comment être sûr que le serveur vous servira un plat qui vous convient. Il pourrait vous ramener une omelette, par exemple. Alors que vous, vous attendiez à avoir de la viande. Dans cette situation, certains pourraient même penser « ce n’est pas juste, je n’ai pas de chance, je n’obtiens jamais ce que je veux ! ».

Si vous ne savez pas ce que vous voulez, vous risquez de ne jamais être satisfait de vos résultats.

Si vous ne savez pas clairement dans quelle direction vous voulez aller, vous n’irez nulle part !

Alors, posez-vous les bonnes questions :

-          Qu’est-ce que je veux vraiment, pourquoi c’est important ?

-          Comment je veux me sentir, quelles émotions je veux vivre ?

-          Qu’est-ce que cela va me permettre, d’atteindre mon objectif ?

-          Qu’est-ce qui me motive ?

-          ....

2ème Conseil : Formulez correctement vos objectifs
 

Se poser les bonnes questions et savoir ce que l’on veut, ne suffit pas. Il faut également formuler ses objectifs de la bonne manière.

Si à la question « que désirez-vous ? » vous répondez « Je souhaite acheter une maison », vous pouvez penser : c’est ok, je sais ce que je veux, j’ai ma direction. Mais, cela ne suffit pas. Vous devez être le plus précis possible. Où désirez-vous acheter cette maison, à la ville à la campagne ? Souhaitez-vous une maison lumineuse ? Spacieuse ? Moderne, ancienne ? Un jardin ou une terrasse ?

De même, vous pouvez désirer être riche, mais cela n’est pas assez précis. Un exemple de bonne formulation est « j’ai un salaire de 5000.00€ net ou plus par mois »

Ayez la représentation la plus précise de vos attentes, de vos désirs. Soyez au plus près de vos rêves.

 

3ème Conseil : Formulez vos objectifs de manière positive
 

Ne voyez pas le verre à moitié vide, voyez-le à moitié plein. Souhaiter ne plus avoir de problème dans sa vie est une bonne intention néanmoins « ne plus avoir de problème » n’est pas une formulation positive.

 

Si je vous dis, ne pensez surtout pas à un succulent chocolat chaud, votre cerveau va immédiatement construire une image d’un chocolat chaud ! Car « non penser » à quelque chose, n’est pas prévu dans son fonctionnement. Pour ne pas y penser, il doit d’abord focaliser son intention dessus et ensuite l’oublier.

La phrase « ne plus avoir de problème » incite votre cerveau à focaliser son intention sur les problèmes. La bonne formulation est par exemple « avoir une vie harmonieuse ». Encore une fois, focalisez votre attention sur ce que vous voulez et non sur ce que vous ne voulez pas.

 

4ème Conseil : Ecrivez vos objectifs dans un cahier et relisez-les régulièrement


Cela vous permettra de garder le cap.

Faites des phrases les plus courtes possible et traitant d’un seul sujet à la fois. Ecrivez ces phrases au présent et bien sûr exprimez-les de manière positive.

Voici quelques exemples de phrase : « je vis une relation amoureuse harmonieuse avec une femme que j’aime et qui m’aime. Nous avons beaucoup de valeurs en commun. Nous vivons une relation basée sur la confiance et le respect », « je suis en harmonie avec moi. Je m’accepte. J’ai confiance en moi. J’ai confiance en la vie. Cette paix intérieure apaise mes relations avec mes proches…  », « Je suis libéré de la cigarette. Je me suis libéré facilement et rapidement. Je me sens léger. … », « J’occupe un poste d’ingénieur exactement celui que je recherchais. Je gagne 4000€ net par mois. Les projets sur lesquels je travaille sont très motivants. Je me sens plein d’entrain. Je suis rempli d’énergie quand je pense à mon travail  » etc...

Vous savez maintenant dans quelle direction vous allez et  ce que vous désirez précisément. Vous avez formulé vos souhaits de la bonne manière et vous les avez écrits sur un cahier.                  

Bravo, vous venez de franchir une étape importante. Vous avez maintenant un cap. Vous savez quelle direction prendre. J’imagine que vous devez déjà vous sentir mieux, alors continuons dans ce sens avec un outil très puissant : la visualisation

 

5ème Conseil : Visualisez


« Ce que vous pouvez imaginer et croire, vous pouvez le réaliser » - Napoléon Hill

Relisez vos objectifs, visualisez-vous, vivez votre réussite. Ressentez ce que cela vous apporte.

On ne soupçonne que trop rarement la puissance de notre cerveau. En fait, notre cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’il vit et ce qu’il imagine vraiment. Par vraiment, j’entends par là, qu’il doit y avoir un ressenti, des émotions. Étonnant non ?

J’imagine que cela doit vous laisser un peu perplexe, alors voici quelques exemples pour illustrer mes propos :

Cette technique est beaucoup utilisée par les sportifs pour améliorer leurs performances et gagner des médailles. Le sportif va visualiser sa performance de façon positive, en imaginant le meilleur scénario possible. Il va se visualiser avant l’épreuve, chez lui en préparant son sac, dans le vestiaire, puis il va vivre sa performance, vivre sa victoire, se voir monter sur le podium.  Son cerveau va enregistrer les mouvements imaginés et les scénarios positifs et cela aura un impact sur sa performance.

Lors d’une étude conduite par le Docteur Blaslotto à l’université de Chicago, une équipe de Basket Ball a été divisée en 3 groupes afin de tester leur habileté au lancer franc. Chaque membre du premier groupe pratiqua des lancers francs durant une heure quotidiennement. Chaque membre du second groupe se contenta de se visualiser en train de réaliser des lancers francs. Le troisième groupe, enfin, n’eut rien à faire. Après 30 jours, les groupes furent de nouveau soumis au test des lancers francs. Le troisième groupe ne s’améliora évidemment pas, le premier groupe s’améliora de 24 %. Enfin le second groupe, lui, progressa de 23 % par la seule visualisation.

Jim Carrey, à l’époque où il était un acteur méconnu et sans le sou, s’était signé à lui-même un faux chèque de 1 million de dollars, sur lequel il avait écrit : « Honoraire d’acteur ».

Tous les soirs, il regardait ce chèque et imaginait ce que serait sa vie une fois qu’il toucherait ce genre de rémunération pour ses prestations d’acteurs. Il faisait bien plus que l’imaginer : il la visualisait. Il la vivait vraiment – dans sa tête mais aussi dans ses émotions. Il ressentait vraiment le plaisir et la joie de recevoir ce genre de chèque.

On dit d’Arnold Schwarzenegger qu’il vivrait aujourd’hui à la Maison Blanche si la Constitution des Etats-Unis permettait aux citoyens naturalisés de se présenter aux élections présidentielles. Né une année de famine dans un village pauvre, il est devenu l’un des plus grands culturistes de l’Histoire, ce qui lui a ouvert les portes d’Hollywood pour y faire une carrière exceptionnelle dans les années 80 et 90. Engagé politiquement, il a été élu 2 fois Gouverneur de Californie. Son secret ? Il avait un plan, il en parlait, et il imaginait déjà son futur

Les études le montrent, les gens qui réussissent ont : d’une part un but dans la vie et d’autre par part la capacité de se projeter en ayant réussi leur vie.

Mais alors s’il suffit de se visualiser pour réussir, pourquoi tout le monde n’y arrive pas ?

Tout d’abord, nous l’avons vu plus haut, il faut déjà savoir ce que l’on désire, avoir un but et  l’exprimer de façon positive.

Ensuite, il y a quelques trucs à savoir sur cette technique de visualisation.

Idéalement, si on veut que l’efficacité de la visualisation soit optimale, il faut être en communication directe avec notre subconscient. Pour ce faire, on peut utiliser la méditation ou l’autohypnose. Cependant, si vous n’êtes bien au fait de ces méthodes, vous pouvez simplement vous installer confortablement dans un endroit calme, où vous vous sentez bien. Fermez les yeux.

Portez votre attention sur votre but. Représentez-vous les images de ce que vous désirez. Visualisez-vous dans ces images. Faites-vous un film. Incorporez le plus de détails possibles. Faites jouer vos 5 sens : que voyez-vous ? Notez l’intensité de la lumière, des couleurs ; qu’entendez-vous ? Repérez les différents sons, les différentes intonations.

Que sentez-vous ? Quel parfum ? L’odeur de la peau ; Si vous mangez quels goûts ont les aliments ? ; Que ressentez-vous ? Quel est votre état émotionnel ? Sentez à l’intérieur de vous ces émotions. Comment vous êtes quand vous avez atteint votre objectif, que ressentez-vous, que faites-vous ?

Soyez patient, au fur et mesure, votre visualisation s’affinera. Vous pouvez écouter des cd de musique relaxante ou d’autohypnose pour vous aider.

La visualisation est une activité qui doit être pratiquée régulièrement. C’est en vivant en imagination et en répétant l’exercice que vous allez vous concentrer sur votre but et influencer lentement votre subconscient.

Pourquoi influencer le subconscient me demanderez-vous ?  Comme je vous l’ai dit précédemment, notre esprit ne fait pas la différence entre  la vérité et la fiction.  En visualisant votre objectif, votre subconscient va simplement croire que c’est vrai, que vous avez réussi et que vous êtes la personne accomplie que vous voulez être. Par conséquent, il va commencer à vous influencer pour que vous agissiez comme cette personne.

 

6ème Conseil : Croyez en vous et en votre objectif


Vous savez précisément ce que vous désirez dans la vie, vous l’avez formulé de la bonne manière et vous pratiquez la visualisation. Mais il manque un ingrédient important : vous devez croire en votre objectif.

Si par exemple, vous êtes amoureuse d’un homme et que votre souhait est de vivre une histoire d’amour avec lui, vous pouvez suivre à la lettre ces conseils, si vous n’y croyez pas cela ne se réalisera pas.  Si vous pensez que vous n’êtes pas assez bien, que jamais il ne pourra s’intéresser à vous, que vous êtes trop moche, trop grosse, trop nulle...

Toutes les techniques que nous venons de voir, vous aideront à prendre confiance et à croire en vous et en votre objectif.  Néanmoins, si vous continuez de penser négativement ou de vous dévaloriser, vous risquez de dépenser beaucoup d’énergie pour rien. Je vous conseille dans ce cas de lire un livre de développement personnel traitant des croyances. Il existe un tas de livre sur ce sujet. Pour ma part, je vous conseille L’éveil de votre puissance intérieure, d’Anthony Robbins. Enfin, si vous sentez que votre objectif est ambitieux et que vous en avez besoin, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un coach ou un thérapeute. Parfois, une ou deux séances suffisent pour apporter de réelles améliorations dans sa vie.

 

close
expand_less